L’homéopathie raillée du temps de Daumier déjà ! ( 1837 )

gravure-daumier (transcription de la légende de la gravure reproduite ci-dessous mais peu lisible)

“Le public, mon cher, le public est stupide… nous le saignons à blanc, nous le purgeons à mort, il n’est pas content… il veut du nouveau.. donnons lui en, morbleu, du nouveau faisons nous homaopates… Similia similibus – (Bertrand) Amen ! – Tiens, voici une ordonnance qui résume le système.
Prendre un tout petit grain de …. de rien du tout…. le couper en dix millions de molécules… jeter une… une seule ! de ces dix millionièmes parties dans la rivière….remuer, remuer, triturer beaucoup…. laisser infuser quelques heures…. puiser un seau de cette eau bienfaisante…. la filtrer…. la couper avec 20 parties d’eau ordinaire et s’en humecter la langue tous les matins à jeun….
Voilà, -est-ce tout ?- Oui… Ah! Diable j’oubliai le principal… Payer la présente ordonnance.

texte-daumier